Courir avec un ongle incarné

Si vous voulez courir avec un ongle incarné, il est important de prendre certaines précautions pour éviter d’aggraver la situation et de protéger votre pied contre d’éventuelles blessures.

L’ongle incarné est un problème courant qui se produit lorsque l’ongle pousse de manière anormale et se glisse sous la peau.

Cela peut être très douloureux et peut entraîner une infection si elle n’est pas traitée. 

Dans les autres complications, il est déconseillé de pratiquer une activité physique avec un ongle incarné, car cela peut causer des douleurs, des saignements supplémentaires et aggraver l’état de l’ongle.

Les mouvements répétitifs associés à l’exercice peuvent augmenter les douleurs et les démangeaisons causées par l’ongle incarné.

L’exercice peut également augmenter la pression dans les orteils, provoquant des saignements supplémentaires.

L’ongle incarné étant plus vulnérable aux infections, l’exercice peut propager les bactéries de la peau vers l’ongle, augmentant le risque d’infection.

Enfin, la friction et la pression exercées sur l’ongle incarné lors de l’exercice peuvent aggraver l’état de l’ongle et rendre la guérison plus difficile.

Il est donc préférable de consulter un podiatre ou un médecin pour traiter l’ongle incarné avant de reprendre toute activité physique.

 

Il est important de reconnaître les signes et symptômes d’un ongle incarné pour pouvoir le traiter efficacement.

Voici donc une liste des symptômes les plus courants associés à cette condition.

  • Douleur au niveau de l’ongle lorsque vous marchez ou que vous exercez une pression sur la zone touchée.
  • Gonflement et rougeur autour de l’ongle.
  • Peau enflée et sensible autour de l’ongle.
  • Écoulement de pus ou de liquide de l’ongle.
  • Difficulté à enfiler ou à retirer une chaussure en raison de la douleur ou de l’enflure.
  • Ongle qui est de travers ou qui a une forme anormale.

 

Si vous souffrez d’un ongle incarné et que vous souhaitez continuer à courir, il est important de suivre des conseils pour éviter les complications et favoriser la guérison

  • Utilisez des chaussures de course de bonne qualité avec un support adéquat pour l’arche et le talon. Cela permettra de répartir correctement la pression sur votre pied et d’éviter d’exercer trop de pression sur l’ongle incarné.
  • Portez des chaussettes épaisses et de bonne qualité pour protéger votre pied contre la friction et les frottements.
  • Utilisez une protection en mousse ou en silicone sur l’ongle incarné pour éviter tout contact avec le sol pendant que vous courez.
  • Évitez de courir sur des surfaces irrégulières ou accidentées, qui peuvent exercer une pression supplémentaire sur l’ongle incarné.
  • Si vous avez des problèmes de transpiration, utilisez un antifongique pour prévenir toute infection de la peau.

 

Il est important de comprendre les risques associés à la course à pied avec un ongle incarné pour éviter les complications et favoriser la guérison. Dans cette section, nous allons explorer les différents risques liés à cette condition et comment les gérer efficacement.

  • La douleur peut être très gênante et peut vous empêcher de courir de manière efficace ou de maintenir votre rythme habituel.
  • L’ongle incarné peut causer de l’enflure et de l’irritation de la peau, ce qui peut rendre la course à pied inconfortable et difficile.
  • L’ongle incarné peut entraîner une infection si elle n’est pas traitée correctement. Les infections peuvent être graves et peuvent nécessiter des antibiotiques pour être guéries.
  • L’ongle incarné peut causer de la douleur et de l’inconfort lorsque vous portez des chaussures, ce qui peut rendre la course à pied difficile.

 

Le choix des chaussures

Le choix des chaussures peut aider à contrôler un ongle incarné lors de la course à pied de différentes manières.

Tout d’abord, en portant des chaussures qui sont bien ajustées et qui offrent un bon soutien à l’arche de votre pied, vous pouvez réduire la pression sur l’ongle incarné.

Les chaussures avec une semelle intermédiaire amortissante et un talon renforcé peuvent également aider à répartir la pression de manière plus uniforme, réduisant ainsi la pression sur l’ongle.

Enfin, en portant des chaussures de course avec des orteils plus larges et plus espacés, vous pouvez réduire la friction sur l’ongle incarné.

Il est important de noter que l’utilisation de chaussettes adaptées peut aussi aider à éviter la friction et le frottement sur l’ongle incarné.

Il est essentiel de consulter un podiatre pour trouver les meilleures chaussures pour vous si vous souffrez d’un ongle incarné.

 

Il existe plusieurs traitements faciles à faire si vous souffrez d’ongle incarné et que vos douleurs augmentent après la course à pied :

  • Appliquez de la glace : Appliquez une compresse froide sur l’ongle incarné pour réduire l’enflure et la douleur.
  • Utilisez un pansement en silicone : Utilisez un pansement en silicone pour protéger l’ongle incarné et réduire la pression.
  • Élevez votre pied : Si possible, élevez votre pied pour réduire la pression sur l’ongle incarné et favoriser la circulation sanguine.
  • Utilisez des anti-douleurs : Utilisez des analgésiques tels que l’ibuprofène pour soulager la douleur.
  • Consultez un podiatre : Si vous constatez que vos symptômes s’aggravent ou ne s’améliorent pas après une semaine, il est important de consulter un podiatre pour évaluer l’état de l’ongle et pour éviter des complications.

 

Il est important de consulter un médecin ou un podiatre si vous avez un ongle incarné afin qu’il puisse vous prescrire le traitement approprié.

Le traitement peut inclure la résection de l’ongle, l’application de médicaments antifongiques ou la chirurgie.

Si l’ongle est très douloureux ou s’il y a une infection, il peut être nécessaire de prendre des antibiotiques pour éviter que l’infection ne s’aggrave.

En résumé, si vous voulez courir avec un ongle incarné, il est important de prendre certaines précautions pour éviter d’aggraver la situation et de protéger votre pied contre d’éventuelles blessures.

Si vous avez des problèmes persistants, consultez un médecin ou un podiatre pour obtenir un traitement adéquat.

Mieux vaut prendre rendez-vous avec l’un(e) de nos podiatres pour soigner votre pied afin de ne pas contaminer d’autres personnes autour de vous et de vous assurer d’une bonne prise en charge pour contrer l’infection. 

Vous avez des questions concernant une verrue plantaire? Contactez l’un de nos experts en médecine podiatrique à la Clinique podiatrique St-Charles, Pierrefonds, au 514-696-3100.

 

 

Articles similaires

La différence entre un podiatre et un podologue?

La différence entre un podiatre et un podologue?

Podiatre ou podologue? Les soins des pieds sont un aspect crucial de notre santé globale et pourtant, la distinction entre un podologue et un podiatre n'est pas toujours bien comprise. Au Québec, ces termes représentent deux professions...

Verrue plantaire mythe et réalité

Verrue plantaire mythe et réalité

La verrue plantaire, c’est quoi, les causes, les risques Pourquoi un podiatre est-il le professionnel de la santé qu’il faut consulter pour un problème de verrue plantaire?   Lorsqu'il s'agit de conditions de santé, il est crucial de faire la...

Tendinite du tendon d’Achille

Tendinite du tendon d’Achille

Quels sont les différents types de tendinite du tendon d'Achille ou Tendinopathie?   La tendinite au tendon d'Achille est une condition douloureuse qui se produit lorsque le tendon qui relie le muscle du mollet à l'os du talon devient...